Dénaturé : Les critiques

Nous mettons à votre disposition quelques critiques de lecteurs, glanées ici et là sur les forums.

Une petite précision utile : l’équipe des EDITIONS DU MENHIR vous certifie que ce n’est pas elle qui a formulé ces critiques. Mieux vaut le dire : cela s’est déjà vu…

- Un incroyable thriller psychologique. Des histoires et personnages fascinants. De l'humour noir en barre. Un roman qui incite à la tolérance envers les gays.
Seul point faible: un peu court pour un roman. (Critique libre.com)

- Un chef d’œuvre. Foutus en l’air les stéréotypes, les rôles que l’on s’invente pour avoir l’air comme il faut. L’auteure s’amuse à renverser avec humour nos clichés. La vie de ce tueur en série émeut. Comment en arrive-t-on là ? Pourquoi ? Tout est dit dans un style court, rythmé et c’est hilarant. A coups de retournements de situations incroyables, ce thriller psychologique déjanté, à l’humour noir, nous emmène loin… (Critique libre.com)

- Un petit livre très intense. Aucune longueur dans ce roman, chaque mot va droit au but. Les personnages sont bien développés, complexes. Moi qui n'aime pas les interminables thrillers qui se perdent en digressions et qui par conséquent cassent la tension de l'intrigue, j'ai apprécié d'avoir été tenu en haleine tout le livre. (Critique libre.com)

- Loin des attitudes convenues que l'on attend de la part d'un tueur, d'une victime et autres, les parties de soi les plus inavouables forcées à se révéler, une lutte psychologique et physique s'engagent. L'enjeu: la survie, celle de son corps mais également de son esprit. Des répliques cinglantes viennent frapper sans cesse les personnages et le lecteur n'est pas épargné: ce livre nous met face à nous-mêmes sans pitié. Un livre à l'humour noir, acide, c'est certain, avec énormément de dialogues, lesquels mènent cette danse résolument rythmée. Une écriture brève avec du mordant. Egalement un thriller psychologique truffé d'intrigues. Je ne suis pas spécialement versé dans les intrigues, alors je n'en dirai que quelques mots: délirantes et saisissantes jusqu'à la fin. (Partagelecture.com)

- Edouard n'est pas comme sa mère l'aurait voulu, il aime secrètement porter des escarpins et s'intéresse aux garçons. Sa mère, en le découvrant par hasard, le force à devenir "un petit homme." Edouard lui obéit et garde son mal-être au fond de lui jusqu’à ce qu’il explose, et dégoûté par les femmes, se met à la recherche d'une proie, Eléonore, un vrai petit serpent. L’intrigue principale est basée sur un huis-clos entre la victime et le tueur. L’assassin et la victime se défient tour à tour; des évènements extérieurs viennent corser leur combat. C'est un vaudeville macabre.
De l'humour décalé, une histoire déjantée racontée avec dérision. On n’est pas dans le classique méchant tueur, gentille victime; c’est ce qui m’a plu. Pour ceux qui aiment suivre l'évolution d'un tueur, sans ajouter le côté intrigue policière, juste le psychologique, avec des coups de théâtre en prime.
Concernant le style d’écriture, c’est court et rythmé. Le ton ironique, l'humour noir est utilisé durant tout le livre. Un langage cru par moments. On a pas le temps de s’ennuyer. C'est mon dernier coup de cœur. (Guide de lecture.com)

- J'ai pris une bonne claque en lisant ce thriller psychologique déjanté à l'humour noir. Des personnages complètement barrés. Des situations folles et hilarantes. J'ai été baladé comme une boule de flipper. Les dialogues m'ont fait mal aux zygomatiques. Je me suis aussi senti mal à l'aise par cette ambiance à couper au couteau. La tension angoissante entre ce tueur et sa proie, accentuée par le huis-clos est oppressante.
En plus, la fin est hallucinante. (Babelio)

- Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un livre aussi peu conventionnel. C'est de l'humour féroce où l'on suit la rencontre du tueur, Edouard et de sa victime, Eléonore. (la vie du tueur est également racontée au début) Des dialogues savoureux en perspective, des personnages tordus et excentriques. Rien ne se passe comme prévu et de nombreuses situations cocasses sont hilarantes. Un grand sens de la dérision. Beaucoup de rebondissements, j'ai été surprise tout le long du livre. J'en dirais bien plus, mais cela gâcherait tout. Je précise que ce n'est pas juste une comédie, c'est plus satirique. Pour ceux qui aiment les dialogues piquants et les retournements de situation. (Babelio)

- Un thriller psychologique plein d'humour noir et déjanté.
Une mère force son enfant, Edouard, à refouler ce qu'il est, qui est, un enfant qui aime les Barbie et préfère la compagnie d'autres garçons. Toute sa vie frustré, se conformant à l'image d'homme qu'à sa mère, il sature. Haïssant les femmes à force de faire semblant de les aimer, il veut en tuer une. Cela tombe sur Eléonore, mais la jeune femme est insaisissable...S'en suit des scènes burlesques, des quiproquos, des rebondissements qui sont à mourir de rire. J'ai été étonné à chaque page. Un livre qui dénonce une société hypocrite de façon subtile et acerbe. Une fluidité, une légèreté dans le style qui en fait un livre facile à lire, mais qui n'enlève rien à la complexité du roman.

- Ce livre est franchement marrant et pas glauque : le ton choisi est léger et volontairement sarcastique. (Grain de sel)

- Mon impression: je l'ai lu pour le rajouter à ma liste avec pour sujet : les tueurs en série, et j'ai découvert un livre sur les dérives de l'intolérance, les dégâts que peuvent provoquer l'homosexualité refoulée. Personnellement, ce livra m'a ouvert les yeux sur le refus de s'accepter comme on est. Cet homme, qui toute sa vie, a nié ce qu'il est, et qui finit par craquer. J'ai été ému en le lisant et beaucoup ri, car bien que le sujet soit triste, ce livre utilise l'humour noir, décalé: l'ironie, le sarcasme et le cynisme dans les dialogues et style d'écriture, le grotesque des situations, déjantées, les retournements de situation, délirants. C'est très drôle. Tourner en ridicule "la normalité" de cette façon est salvateur, et cela a été un véritable exutoire pour moi. (Livraddict.com)

- C'est une tuerie, trop fort. J'étais écroulé de rire. Il est dingue cet Edouard, quel barge. (Livraddict.com)

- Un excellent roman noir, qui plus est hilarant.
Judicieux mélange des genres.
Personnalités du tueur et de la victime anticonformistes.  (Passion Livres)

- Un tueur excentrique entraîne dans son univers sa victime, qui va tenter de lutter psychologiquement pour garder sa morale intacte, mais...
Un thriller atypique, une comédie à l'humour noir, grinçant. (Myboox.fr)

- Un cocktail explosif d'humour et de rebondissements. Pas de temps mort. A couper le souffle. (Myboox.fr)

- Un petit livre très intense. Aucune longueur dans ce roman, chaque mot va droit au but. Les personnages sont bien développés, complexes. Moi qui n'aime pas les interminables thrillers qui se perdent en digressions et qui par conséquent cassent la tension de l'intrigue, j'ai apprécié d'avoir été tenu en haleine tout le livre. (Myboox.fr)

 

© 2010-2017 Les Editions du Menhir